09 juil

FEUILLE DE ROUTE DU SECTEUR PRIVÉ POUR SORTIR DE LA CRISE TUNISIENNE: « UNE ANNÉE POUR SAUVER L’ÉCONOMIE DU PAYS »

Sur initiative de l’UTICA , les représentants de diverses organisations du secteur privé ont signé jeudi 9 juillet 2015 au siège de la centrale patronale la feuille de route proposée pour sortir en une année la Tunisie du marasme, notamment sécuritaire et économique, dont elle se débat.

Ladite feuille de route, intitulée « Une année pour sauver l’économie du pays », comporte plusieurs composantes :

– la sécurisation du pays, l’engagement de l’entreprise sur le front,

– la remise du pays au travail,

– redonner l’espoir à la jeunesse,

– redonner espoir aux régions,

– la préservation du secteur touristique et des activités connexes,

– l’inclusion économique et la communication de manière efficace.

Outre l’UTICA, la feuille de route a été soutenue par l’UTAP, l’IACE, l’Ordre des Experts Comptables (OECT), les compagnies d’assurances, l’Association professionnelle des banques (APBT), la Fédération des Agences de voyages (FTAV), les chambres de commerce et d’industrie, toutes les chambres mixtes, le Centre des Jeunes Dirigeants (CJD), la Bourse de Tunis (BVMT) ainsi que la Fédération de l’Hôtellerie.

Les signataires considèrent que la réussite de leur feuille de route est tributaire de quelques préalables : une réconciliation nationale rapide, des mesures concrètes de la part du gouvernement pour détruire «  l’écosystème du terrorisme, de la contrebande et du sabotage économique » et la restauration « de l’autorité et la stricte application de la loi dans tout le pays et notamment dans l’administration ».

Afin de télécharger la feuille de route « Une année pour sauver l’économie du pays » cliquez ici.

articles similaires

Ajouter un commentaire